Comment choisir un scope ?

Voici quelques conseils pour l'achat de votre scope. Parmi le nombre croissant de marque et de fabricants, tous ne sont pas à la hauteur de leur tarif. C'est pourquoi il est indispensable de faire le tri et de vous proposer le meilleur.

Plusieurs critères sont à prendre en compte :

1) Le grossissement, qui dépend de votre allonge (éloignement de la visette et du scope), plus cette distance est grande, plus le grossissement sera important et l'image sera floue. Important : plus le grossissement est fort, plus la visée sera instable car amplifiée visuellement par les mouvements et tremblements du bras d'arc, si vous débutez, choisissez plutot un grossement de dioptrie 0.50 (voir ci dessous)

2) la qualité du verre, polycarbonate ou minéral, fibre optique ou pastille sur le verre, ceci en fonction de vos attentes en terme de visuel

3) le diamètre du scope : de 22 à 45 mm, les scopes offrent un panel de taille important, les gros scopes étant plus réservé aux tirs de parcours, ces derniers sont de plus en plus adoptés par les tireurs 'cible', du fait de leur diametre on peut se permettre de grossir fortement la cible et malgré tout voir ce qui se passe en cible, ce qui évite parfois de se tromper de blason.

Le plus simple est encore de tester en magasin différents scopes, à l'aide de notre testeur de scope ou directement sur votre arc.

EQUIVALENCE DE GROSSISSEMENT DES VERRES

Un verre de scope se mesure en dioptrie. Pour convertir la dioptrie en puissance de grossissement, les fabricants partent sur une base de distance correspondant à un mètre entre l'oeil du tireur et le scope.

dioptrie 0.50 : grossissement X2

dioptrie 0.75 : grossissement X3

dioptrie 1.00 : grossissement X4